Le stress

Le stress est un symptôme très présent dans nos sociétés modernes. Il se définit comme l’ensemble des réactions d’un être humain face à des pressions de son environnement. Il peut y avoir des stress positifs, moteurs pour agir et se dépasser mais il peut également y avoir des stress négatifs si les capacités adaptatives de l’individu sont trop faibles et que l’obstacle n’est pas surmonté. Il peut alors apparaitre ce que l’on nomme le stress chronique.
Le médecin inventeur de la notion de stress Hans Selye décrit 4 phases potentielles dans l’évolution du stress chez un individu :

  • Tout d’abord, on voit apparaitre « une réaction d’alarme », la personne se défend alors contre l’évènement stressant.
     
  • Puis, on voit advenir « le stade de résistance », la personne s’adapte à la situation perturbante.
     
  • Ensuite, il va se produire « le stade d’épuisement », si le stress est de trop forte intensité et qu’il dure trop longtemps, le sujet n’arrive plus à faire face.
     
  • Enfin et potentiellement, il peut se produire une phase de résilience selon les individus, selon l’aide procurée par leur environnement et selon les forces intérieures. Le sujet « transcende » alors la situation stressante et devient plus à même à résister à des stress ultérieurs.

 

Une des interventions efficientes pour la gestion du stress est la méditation de pleine conscience. Le premier programme protocolisé de pleine conscience a notamment pour essence la réduction du stress. Nous parlons ici du programme MBSR, Mindfulness Based Stress Reduction ou Programme de Réduction du Stress par la Pleine Conscience. De nombreuses publications scientifiques sérieuses attestent l’efficacité de ce programme et plus généralement de la méditation de pleine conscience pour réduire le stress ressenti. Les personnes qui apprennent la méditation de pleine conscience arrivent généralement à être plus stable émotionnellement, à percevoir davantage d’émotions positives, à être moins bouleversé par des situations perçues comme stressantes auparavant. Elles augmentent leur qualité de vie et éprouvent moins d’anxiété et de peurs.

Il existe donc des solutions face au stress et aux évènements difficiles de vie. Ces solutions n’empêchent pas les tempêtes et les tsunamis de la vie de se produire mais elles permettent de les vivre avec davantage de stabilité et de recul. On vit ces situations mais plus de la même façon. Au cœur de la tourmente selon l’expression de Jon Kabat-Zinn, on apprend doucement, avec bienveillance et compassion à naviguer du mieux que l’on peut.